Blog

Je veux sauver toute la planète : l’égo et sa cape de super-héros !

Si toi aussi tu traînes dans le monde du bien-être et du développement personnel, tu as forcément rencontré un ou plusieurs professionnels qui se pose en superman/woman à vouloir sauver la planète entière !

Après une discussion fort intéressante avec un dirigeant, ce sujet a fait tilt et j’ai senti le besoin de vous partager mon analyse faite de ma propre expérience et de mon évolution de sauveuse à thérapeute alignée rendant la responsabilité à ses clients !

Quand on commence dans le domaine du bien-être, qu’on a découvert un outil qui a super bien fonctionné pour nous, on a envie de le partager à la terre entière et ça nous flingue de voir des gens autour de nous continuer de s’embourber alors que la solution est là sous leurs yeux !!

Eh oui mais j’ai envie de dire, c’est le jeu ma pauvre Lucette 😉 Pourquoi ? car c’est leur chemin et que tu ne peux pas faire boire un âne qui n’a pas soif ! Tu peux conseiller, donner des pistes ou des outils mais la personne est libre de les suivre….ou pas 😉 Bah oui parce qu’un conseil, c’est un conseil, pas un ordre (sinon tu passes dans le rôle de persécuteur) ! Donc si ça te titille quand on ne suit pas tes conseils, pose toi la question !

Ensuite vient le gros mot et tabou du bien-être : l’ARGENT! Argh ça y est je l’ai dit ! Oui l’argent est souvent opposé aux métiers du bien-être et de la relation d’aide ! Pourquoi ne pourrait-on pas gagner de l’argent parce que notre don est d’aider les autres ?! A plusieurs reprises on me parle de négativité en mentionnant l’argent, comme si c’était la cause de tous les maux ! En fait, non, l’argent n’est ni positif, ni négatif. L’argent est neutre. C’est ce que tu en fais, ce que tu lui colles comme étiquette qui en fait quelque chose de négatif ou de positif. L’argent n’est en fait qu’un moyen d’échange de biens ou de services, un moyen de réaliser tes projets, un moyen de te transcender…ou pas. Mais en aucun cas l’argent est la finalité, la vision à long terme! Pourquoi ? car à courir après l’argent, c’est qu’on ne se sent pas en sécurité, on se croit en manque, et donc on attire encore plus des situations où l’on va manquer d’argent. L’argent est un flux, il doit circuler. Tu reçois de l’argent en retour de ton don, et tu peux à ton tour payer des services à d’autres personnes pour te permettre de bénéficier du leur ! Et ainsi fonctionne l’abondance financière !

 

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est money-2724241_1920-1024x692.jpg.

 

Alors pourquoi c’est si compliqué pour un professionnel du bien-être de se faire payer à sa juste valeur ?

  1. Parce qu’on y revient, il veut sauver tout le monde, que ses prestations soient abordables au plus grand nombre ! Au passage j’ai vu des personnes au RSA sortir des sommes élevées pour se permettre de s’en sortir….j’dis ça j’dis rien !
  2. Parce que ça le confronte à son propre rapport avec l’argent qui est souvent malsain, besoin de se faire aimer, besoin de se rendre utile, besoin de reconnaissance, peur d’être jugé, peur d’être rejeté…
  3. Parce que la rumeur circule que les gens n’ont pas d’argent pour leur santé ! Par contre ils en ont pour partir en vacances, pour des smartphones, des tablettes et autre chose dernier cri…J’en reviens à mon exemple de la voiture pour laquelle on se pose même pas la question, on l’entretient car on veut qu’elle dure ! Donc le praticien pratique des prix bas pour encore plus les encourager à ne pas investir sur eux-mêmes ??? Quel message envoie t-il ? « Continez de ne pas payer cher pour votre santé (ou à prendre ce qui est remboursé sans vous demander si cela vous aide vraiment ou pas !), mon accompagnement ne vaut pas tant que ça ! »  Et je peux vous assurer que depuis que j’ai compris ça et réaligné mes tarifs avec la valeur que j’apporte à mes clients, j’ai plus de clients que lorsque je facturais à la séance en dessous de ma valeur !
  4. Parce qu’il se compare aux autres au lieu de mettre en avant son don unique ! On en a tous un ! Ma force à moi c’est mon intuition ultra développée surtout en séance corporelle où je vais aller appuyer sur le bon bouton pour faire sortir l’émotion et permettre à la personne de se libérer et d’avancer à pas de géant 😉

Et on fait quoi pour sortir du triangle Victime/Sauveur/Persécuteur et sortir du jeu de l’ego ? On passe en mode Autonome et Responsable et au besoin on se fait accompagner pour déjouer les shémas inconscients !

Poses toi la question : En sauvant toute la planète, qu’est-ce que je cherche à nourrir en moi ? Comment je peux apporter de la valeur aux autres tout en dénigrant ma propre valeur ? Est-ce que mon besoin de sauver tout le monde est une façon de ne pas me faire rejeter pour ce que je suis ?

A méditer 😉

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *