Salon Bien-Etre, Vitalité et Beauté – Truchtersheim du 17 au 19 mars 2017

 

Douce Heure Natur’Elle, Elle Sérénité et Bery Yoga Massages s’associent pour vous proposer différents ateliers sur un même stand lors de la 2ème édition du Salon Bien-Etre, Vitalité et Beauté de Truchtersheim du 17 au 19 mars !

Venez nous voir et profitez de séances de découverte en :

  • Réflexologie Plantaire
  • Massage Amma Assis
  • Reiki
  • Massage du dos à l’huile

Une équipe de choc pour vous proposer trois fois plus de bien-être, de sérénité et de vitalité !

Voici tous les détails ci-dessous ainsi que la plaquette du salon où vous pouvez retrouver tous les exposants, les conférences et les ateliers !

Rendez-vous sur notre stand 😉

Prenez soin de vous en douceur,

Elodie

Enregistrer

Une émotion, ça marche comment ?

Tout le monde parle d’émotions…on rit, on pleure, on se met en colère…oui mais, et après ?
Que fait-on avec ses émotions ? Quel impact ont-elles sur notre corps ?

 

Une émotion, késako ?

Une émotion est avant tout une réaction physique à un évènement inattendu afin de défendre et protéger la personne de ce brusque changement. Si elle est exprimée pleinement, elle disparaît en une vingtaine de minutes. Dans le cas contraire, quand une émotion est étouffée, ignorée, le corps va réagir pour nous envoyer un message, car tout ce qu’il veut c’est ce qui est bon pour nous, pour notre être. C’est ainsi qu’apparaissent des tensions physiques et ensuite des maladies ! Eh oui la majeure partie du temps, chaque tension physique a une cause émotionnelle ! Qu’on se le dise, aucune émotion n’est négative (oui oui même la colère !) puisque son but premier est de nous protéger à un moment où nous en avons besoin.

Nous sommes dans une société dans laquelle le corps n’est pas vraiment pris en considération. Il passe au second plan. Nous nous hâtons même de figer nos émotions dès le plus jeune âge, de les réprimer! Dès l’âge de l’affirmation de l’enfant, il lui faut « obéir », il ne doit pas se mettre en colère, exprimer sa frustration, parfois même sa tristesse ! Comment espérer lui donner les clés pour se construire en tenant compte de sa personnalité si chaque émotion n’est pas entendue, exprimée et surtout accueillie dans le corps et dans le mental ?

 

En avoir plein le dos, se prendre la tête….ne sont pas que des expressions !

 

Mais comment fait-on alors ?

L’idéal serait d’exprimer chaque émotion comme un enfant de 3 ans ! Vous savez celui qui se roule par terre de rage dans un magasin parce qu’il n’obtient pas les bonbons dont il a envie ou qui saute à pied joint en criant lorsque vous dites non ! Oui oui vous voyez hein 😉 Évidemment en tant qu’adultes c’est impossible de réagir comme ça, à moins d’avoir envie de finir en camisole ! Mais il est important d’accueillir ses émotions, surtout dans notre corps ! A l’image de l’enfant de 3 ans qui mobilise son corps tout entier, il nous faut exprimer nos émotions en y mettant du son et du mouvement : taper sur un coussin en criant par exemple ! Ca fait du bien et ça évite de le faire sur quelqu’un d’autre, surtout sur ses enfants…

Quel rapport avec le massage?

Eh bien tout en fait ! Le véritable sens du massage est souvent méconnu. On est loin du modelage en institut, visant uniquement le bien-être physique. La pratique que je propose, et l’accompagnement en relation d’aide en particulier, ont pour finalité le bien-être physique ET mental de la personne massée. Il s’agit en fait de s’épanouir dans sa vie, de se débarrasser de tensions, blocages ou croyances anciennes ou récentes, de comportements qui nous pourrissent la vie, d’arrêter de lutter pour trouver sa place et d’accueillir les situations de la vie tout simplement !

 

La vie est simple, profitons-en à fond, aimons-la de toutes nos forces et tout sera plus facile ! 🙂

 

En complément, je vous laisse un petit article en forme de BD très ludique sur les émotions 😉

http://www.kaizen-magazine.com/comment-accueillir-une-emotion/

 

Prenez soin de vous en douceur,

A bientôt,

Elodie

Chez Douce Heure Natur’Elle on célèbre l’amour !

 

Pour célébrer la Saint Valentin pour tous les amoureux, Douce Heure Natur’Elle vous a préparé une surprise :une offre spéciale concoctée pour l’occasion !

Je vous propose un massage du dos enveloppant, à l’huile végétale de Macadamia (bio bien sûr, comme toutes les huiles utilisées), un pur moment de cocooning et de bien-être pour votre dos souvent malmené !

Et ce n’est pas tout ! Je vous propose également un soin des pieds, qui vous procurera bien-être et légèreté !

Au programme : bain de pieds aux huiles essentielles et massage de vos petits petons !

Des bons cadeaux sont disponibles pour l’occasion et peuvent être utilisés à partir du 11 mars à mon retour de congé de maternité, valables pendant 6 mois !

 

Célébrez l’amour et prenez soin de vous et de votre dulcinée…en douceur !

Comment redonner une vie à votre estomac après les fêtes ?

 

Ca y est les fêtes de Noël et du Nouvel An sont déjà passées et comment dire….tous ces repas copieux ont épuisé votre système digestif ?

 

 

Le moral est en berne? Normal le système digestif est intimement lié à notre état émotionnel !

C’est prouvé, nos cellules intestinales sécrètent les mêmes neuromédiateurs que le cerveau, notamment la sérotonine, hormone anti-déprime. Si notre psychisme est atteint, malmené par un choc ou un stress, l’intestin prendra naturellement le relais, mais à condition d’avoir une flore intestinale de bonne qualité. Or le gluten, le lactose, le stress, la « junk food » ou l’abus de sucre créent une inflammation de la muqueuse et une altération de la fore qui ne produit alors plus les bons neuromédiateurs.

 

Comment faire pour retrouver une forme olympique et attaquer l’année en beauté ? Voici quelques astuces !

 

  • Le massage du ventre reste la solution naturelle numéro 1 !!! Masser de façon circulaire dans le sens des aiguilles d’une montre en cas de constipation, et à l’inverse en cas de diarrhée (désolée pour les détails hein 😉 )

 

  • Les points de réflexologie plantaire de la zone digestive : en les stimulant par une réflexologue, vous retrouverez forme et vitalité !

 

  • En cas de réel inconfort digestif juste après les repas de fête, diluez 1 cuillère à café de bicarbonate de soude alimentaire dans un verre d’eau ; ce n’est pas très bon mais super efficace ! Testé et approuvé !

 

  • Les tisanes sont un excellent remède! Au choix : menthe, mélisse, mauve, fenouil…

 

  • On consomme un maximum de fibres : composantes des végétaux, elles piègent les toxines et stimulent le transit. Préférez les jus, votre digestion vous remerciera !

 

  • On essaie le Charbon Végétal : il a pour particularité de réguler les fonctions digestives, tout en éliminant les toxines de l’organisme (métaux lourds, bactéries etc.) et les douleurs abdominales. Le Charbon Végétal agit comme une véritable protection contre les agressions que subit notre système digestif. Pour la posologie, renseignez-vous auprès de votre pharmacien.

 

  • Les plantes telles que le Gingembre (facilite la digestion et booste les muscles de l’appareil digestif), la Camomille (favorise assainit l’estomac et le foie), le Fenouil (soulage les flatulences) ou encore le Romarin (diurétique et soulage les ballonnements).

 

  • Une astuce peu connue : Le Miso ! Le miso est considéré au Japon comme un aliment purifiant l’organisme. Ce condiment salé à base de céréales, riche en protéines et en minéraux, favorise la régénération de la flore intestinale et stimule la sécrétion gastrique.

 

  • Les huiles essentielles également (attention à la posologie, voir un aromathérapeute en cas de doute! ) : Basilic, Estragon, Menthe poivrée, Gingembre, Fenouil…

 

ET SURTOUT…..On rééquilibre son alimentation le plus rapidement possible, on fait du sport pour éliminer les toxines ou on peut également jeûner 1 ou 2 jours pour reposer le système digestif…au delà, ne pas le faire sans un suivi par une naturopathe, si vous n’avez pas l’habitude !

Voilà de quoi vous régénérer et retrouver votre forme pour commencer l’année en beauté !

 

 

Reposez-vous et prenez soin de vous en douceur 😉

 

A bientôt,

 

Elodie

Bonnes fêtes de Noël avec Douce Heure Natur’Elle !

 

Dans quelques semaines, c’est Noël !!! Bien sûr, Douce Heure Natur’Elle ne vous a pas oublié 😉

Profitez de mon offre spéciale pour ces fêtes de Noël, et offrez une pause douceur à vos proches ! Quoi de mieux cette année que de prendre soin de son corps et de s’offrir un moment cocooning ou d’en faire bénéficier les personnes que vous aimez ?

Les bons cadeaux sont à commander par email ou via mon site internet, jusqu’au 31 décembre, et seront utilisables pendant 6 mois à compter du 1er mars (afin de ne pas vous pénaliser pendant mon congé de maternité 😉 )

Prenez soin de vous, et bonnes fêtes à tous !!!

 

Un petit bout de mon histoire…ou comment apprécier la vie…

En ces temps de l’Avent et de préparation de Noël, j’avais envie de vous livrer un article un peu personnel….

 

Pour vous c’est quoi Noël ?

 

Pour moi, ça a été longtemps un enchaînement de fêtes de famille sans savoir la chance que j’avais de fêter encore avec mes grand-parents jusqu’à mes 27 ans, de cadeaux, de repas excellents (surtout ceux préparés par ma maman !!! ) et de lendemains de fête fatigants 😉

 

Mais il y a maintenant presque 3 ans, tout mon univers d’apparence tranquille a basculé ! Ma fille a contracté à 18 mois la forme la plus pathogène de la bactérie E.Coli….2 jours avant Noël ! Vous en avez sûrement entendu parler, cette saleté, contenue principalement dans la viande même bien cuite ou les légumes mal lavés qui auraient été en contact, provoque dans le meilleur des cas une bonne gastro, et dans le pire un syndrome, caractérisé par une forte anémie et une insuffisance rénale, qui peut être fatal…je vous laisse deviner quelle option la vie s’est chargée de nous imposer !

S’en sont suivies deux semaines d’angoisses, de stress, de pleurs, d’incompréhension et de douleurs de voir son petit bout de choux amorphe, livide, se battant contre cette saleté de bactérie à coup de plusieurs transfusions sanguines, d’antibiotiques et autres injections…à voir ses constantes faire du yoyo, sans pouvoir rien faire à part essayer de lui donner autant d’amour et de force que possible…

 

Pourquoi je vous parle de tout ça ? Parce qu’à cette époque, nous pensions avec mon mari avoir tout ce qui nous rendait heureux…2 emplois très bien payés au Luxembourg, pleins de cadeaux pour notre famille que nous avions la chance de ne pas payer grâce au travail de mon mari, et 5 jours de repas copieux avec des produits de qualité, pour une fois que nous pouvions gâter nos parents….

 

Oui…MAIS….il nous manquait l’essentiel !!! Notre fille était entre la vie et la mort à ce moment-là…
Voilà où je veux en venir…à l’heure de la course aux cadeaux, à la bonne pièce de viande ou de produit festif pour les menus des fêtes où l’on dépense parfois sans compter en croyant que le cadeau le plus cher sera forcément celui qui fera le plus plaisir, à se stresser pour tout préparer…recentrez-vous sur l’essentiel ! Réunir sa famille sans querelles (ni avant les fêtes, ni pendant, ni après !), un repas simple, un cadeau simple voire fait de ses mains pour les adeptes de loisirs créatifs….n’est-ce pas là le vrai esprit de Noël, bien loin de l’effervescence commerciale ?

 

Je peux vous dire que les fêtes de Noël ont une saveur particulière depuis 3 ans….non pas que je cherche la pitié ou à ressasser des souvenirs douloureux, car aujourd’hui ma fille va très bien et heureusement n’a gardé aucune séquelle (mise à part sa réticence envers tous ceux qui portent une blouse blanche, et je vous raconte pas quand il faut lui faire une prise de sang…on peut la comprendre !) mais je comprends aujourd’hui, même si la reconstruction après de tels évènements fut longue, que la vie m’a offert un merveilleux cadeau : celui de me recentrer sur mes vraies valeurs et sur le plus important à mes yeux : ma famille ! Ma vision de la vie et de mon avenir professionnel a changé après ces évènements…ce fut une épreuve, mais en quelque sorte notre fille nous a ramené sur notre chemin, celui qui était bon pour nous…vous savez quand tout est facile parce que vous êtes alignés, que vous êtes à la bonne place ? Je ne la remercierai jamais assez pour ce cadeau qu’elle nous a fait !

 

Et si je vous dis qu’en plus cette année, les fêtes auront une saveur toute particulière avec l’arrivée de notre fils car ce n’est pas un hasard qu’il soit prévu justement à cette période…

 

Si j’ai un message pour ces fêtes de fin d’année : profitez de vos proches, prenez le temps de vivre, revenez à vos valeurs, ce qui compte le plus à vos yeux et dites MERCI à la vie pour ce merveilleux cadeau…

 

 

Prenez soin de vous en douceur 😉

 

Elodie

Le burn-out, qu’est-ce que c’est ?

Aujourd’hui je souhaite vous partager un article d’une personne que j’apprécie beaucoup de par ses chroniques dans le AK Show et que je suis sur Facebook depuis peu de temps…Saïda Bouzinab de Osez Vous ! 🙂 Un article très bien écrit sur le burn-out…ce fléau de nos sociétés modernes où la course contre la montre est devenue le modèle à suivre, où l’on se tue la santé pour un monde professionnel à la dérive sans aucune reconnaissance de l’être humain…je dis NON ! Pour l’avoir vécu il y a 3 ans maintenant…il faut sortir à tout prix de cette spirale le plus rapidement possible, repérer les signes (oui car le corps est magnifique pour cela et ne se prive pas d’en envoyer alors écoutons le…) ou mieux l’éviter !

 

Pour cela de nombreux outils existent ! Eh oui car après un traumatisme comme celui-là, la meilleure solution est de s’écouter et de travailler sur soi pour aller mieux, se débarrasser de certains blocages et vivre autrement 😉

Mais pas uniquement le mental ! (Vous savez, celui qui justement nous a mis dans cette galère?!) Alors qui ? LE CORPS !

Eh oui car tout ce qui nous arrive au courant de notre vie est imprimé dans notre corps ! Si nous ne l’écoutons pas, cela se traduit en tensions, douleurs (dos, cervicales…tout y passe) puis en maladies ! Prenons soin de notre corps et de notre âme…écoutons nous !

 

burn-out-comment-le-reconnaitre

 » Le burnout est synonyme d’épuisement professionnel. Il s’installe lentement, insidieusement…Il prend son origine dans une surcharge relative au travail. L’équilibre entre vous-même et la situation au travail se détériore…disparaît…Le déroulement du burn-out se fait en plusieurs phases. Vous vous impliquez, vous êtes enthousiaste, vous êtes plein d’énergie. Et puis…mine de rien…cela tourne au stress permanent, au questionnement de la valeur reconnue du travail accompli, à une surcharge (car vous voulez toujours faire bien, plus, plaire…et que vous ne savez pas dire « non », que vous ne reconnaissez pas vos limites…- ou que vous ne les connaissez pas). Vous ne vous rendez donc pas tout de suite compte que quelque chose ne tourne pas rond…Plus tôt vous vous en apercevez, plus facilement vous pouvez vous en sortir. Plus vous persistez, et plus long sera le processus de guérison…6 phases se profilent, mais pas de manière distincte. Et selon la personne, elles peuvent être toutes présentes, ou pas. Et l’ordre d’apparition peut également différer.

1* Vous donnez trop

De plus en plus occupé, vous avez du mal à laisser le travail de côté, même à la maison. Vous ne pouvez pas vous empêcher de vous en soucier. Vous sentez que vous avez besoin de repos, de vous relaxez…mais…vous ne vous le permettez pas. « Oui, le travail doit se faire »… Mais vous êtes fatigué, vous ne vous adonnez plus à vos loisirs…Vous avez du mal à vous endormir, cela tourne dans votre tête…et vos nuits sont courtes…

2* Prestations au sommet

Vous avez envie de faire les choses correctement, « parfaitement ». Vous êtes exigeant envers vous-même. Parce que vous souhaitez que tout soit en ordre, vous prestez des heures supplémentaires. Vous mettez un max d’énergie dans votre travail, vous vous sentez concerné par l’équipe, par le bien-être de tous. Vous avez aussi envie de vous amuser, de prendre plaisir à être là où vous êtes. Vous avez le sentiment de bien assumer la pression…Mais celle-ci se fait longue…vous vous négligez. Vous avez envie d’être apprécié, reconnu pour votre travail et votre investissement.

3* Vous vous impliquez de plus en plus

Vous travaillez encore plus, sinon vous n’y arriverez pas.Vous souhaitez que tout se déroule comme prévu. Vous êtes de plus en plus fatigué, irrité, voire frustré. Vous commencez à faire des bêtises. Vous tentez de garder la maîtrise de vos dossiers, mais cela devient plus difficile…Et cela vous demande un surcroit d’énergie. Cela commence à se traduire physiquement…maux de têtes…raideur des muscles…Mais vous n’y prêtez aucune attention…Le contact avec les autres devient plus désagréable…non seulement avec les collègues…mais aussi chez vous… Le soir, vous êtes épuisé, vous êtes affalé dans votre divan…et vous jouez à la zapette…car il vous est difficile de suivre un programme tout le long…

4. Vous ne savez plus rien donner

Vous n’y arrivez plus…Vous n’êtes plus centré sur vous-même. Vous voyez le lendemain arriver avec appréhension…Vous y allez avec des pieds de plomb…Vous n’avez goût à rien…Ce n’est plus comme « avant »…Vous avez l’impression qu’un rien pourrait vous faire tomber…Vous êtes sur automatique…Maux de ventre, hyperventilation? Maux indéfinissables…Mais vous persistez « je vais y arriver, c’est juste une mauvaise passe! »

5. Vide

Vide, oui…plus rien…creux…Plus de sens…rien ne vous amuse…on ne vous compliment plus (à commencer par vous-même)…La dépression est à votre porte!

burn-out

6. STOP

Le corps n’en peut plus…Il ne bouge plus…ne peut plus bouger…Vous vous levez…un matin…ou vous essayez, en tout cas…Quelques exemples en pratique : « Tout à coup, je ne sais plus marcher » ; « Un violent mal de dos me laisse à plat, mon corps ne veut plus » ; « Je ne peux plus aller au bureau car je ne sais plus conduire. Je tombe en larmes, un vrai gosse ». « Je n’arrive plus à lire, les lettres dansent sous mes yeux, j’ai très peur. » Comme vous ne prenez pas soin de vous…c’est votre corps qui prend les manettes…C’est une question de survie! Vous êtes complètement épuisé, mentalement, physiquement, émotionnellement. Peu importe les raisons sous-jacentes, il est important que vous vous remettiez, que vous récupériez de l’énergie et que vous appreniez à prendre soin de vous. »

Article du 30 mai 2014, Page FB Le monde de Mélusine par Osez Vous

 

Ce sujet vous parle ? Vous connaissez ou avez été confrontés à ce problème ?

N’hésitez pas à me laissez vos ressentis en commentaires !

En attendant, écoutez votre corps et prenez soin de vous !!!! La vie ne se subit pas, elle se vit !!!

 

epanouissement

Salon du Bien-être à Haguenau les 10-11 septembre 2016

Retrouvez Douce Heure Natur'Elle sur le Salon du Bien-Etre à Haguenau les 10 et 11 septembre 2016 !

Deux jours placés sous le signe de la douceur, de la sérénité et du bien-être !

Venez me découvrir et profiter d'une séance découverte de Réflexologie plantaire ou de Reiki pendant 15 minutes où le temps s'arrêtera pour laisser place à la détente...

En exclusivité chez Douce Heure Natur'Elle :

un bon cadeau sera mis en jeu à la tombola durant le salon !

Tentez votre chance et remportez un massage bien-être d'une durée de 30 minutes,

personnalisé selon vos envies !

Je me réjouis de vous rencontrer à cet occasion !

 

 

Quelques informations pratiques :

Adresse : Salle de l’Aviculture,110 rue Ettore Bugatti 67500 Haguenau

Horaires d'ouverture:

  • Samedi 10 Septembre : de 13H30 à 19H00
  • Dimanche 11 Septembre : de 10H00 à 18H00

Atelier de découverte en Réflexologie Plantaire et Reiki d'une durée de 15 minutes : 10 € (sans réservation)

Liste des exposants

Le toucher du coeur

Voici un article que je souhaite vous présenter comme introduction au Blog !

Ecouter son corps, pour entendre son âme….tout est dit ! Ecouter son corps pour comprendre les déséquilibres émotionnels, en voilà un programme intéressant ! C’est l’approche que je vous propose à travers l’Accompagnement en Relation d’Aide : partir des tensions physiques qui se manifestent dans le corps afin de vous libérer d’un poids émotionnel, et repartir avec du positif pour votre vie quotidienne ! Ça donne envie, n’est-ce pas ?

 

 

Ecouter son corps pour entendre son âme

 

Que se passerait-il si les gens commençaient à croire en eux-mêmes, plutôt qu’en quelque chose d’extérieur?

Est -il possible de guérir par le seul pouvoir de la pensée, sans faire appel aux médicaments ou à la chirurgie?

Aujourd’hui, nombre de recherches et expérimentations mettent en exergue le fait que chacun dispose du potentiel nécessaire pour accéder à la grandeur de son intelligence supérieure et exprimer des capacités extraordinaires de transformation et de guérison. Il ne s’agit aucunement d’une proposition métaphysique mais scientifique: le pouvoir de régénération est inscrit dans le tissu de nos corps, et la dégénérescence et la maladie constituent l’exception et non la règle.

Le corps expérimente ce que l’esprit croit. Il est réellement possible de guérir soi-même. La clé est de savoir comment atteindre son plein potentiel.

Des études ont démontré que notre conscience seule peut exercer un effet physique important sur notre corps et notre santé. Dans des recherches plus récentes encore, il apparait que les croyances et les perceptions peuvent affecter notre état corporel.

Le corps a donc un langage propre, qu’il tient à nous de comprendre. Par un décodage minutieux, il nous permet de remonter à la source du blocage psychique qui a provoqué nos maux.

En effet la cause est souvent ancré dans le psychisme, ce déséquilibre lié à une conception de l’égo fasse au monde extérieur, se traduit ensuite par diverses réactions neuroendocriniennes jusqu’à l’apparition du symptôme. ( Ashtanga Hridaya Samhita (7ème siècle)).

Ainsi Le Mal a dit; il vient comme un signal d’alarme exprimer un dysfonctionnement, une incohérence, un problème soulevé par notre subconscient.

Jacques Martel dans son ouvrage  » Le grand dictionnaire des malaises et des maladie », nous guide afin de comprendre ce qui en sous-marin au plus profond de nous agit afin de mettre en évidence toutes choses refoulées que le mental ne souhaite pas faire remonter à la surface.

Ecouter son corps pour entendre son âme.

Quand vous changez réellement votre état d’être, votre corps peut répondre à un nouvel esprit. Mais, pour changer votre état d’être, il faut changer vos pensées. En raison de la taille du cerveau antérieur, le privilège en tant qu’être humain est de pouvoir rendre la pensée plus réelle que n’importe quoi d’autre ( c’est d’ailleurs ainsi que le placebo fonctionne).

L’être humain est pétri d’habitudes. Il a entre 60 000 et 70 000 pensées par jour et 90% d’entre elles sont parfaitement semblables à celles qu’il a eu la veille. Si vous voulez créer une nouvelle réalité personnelle, vous devez d’abord examiner et réfléchir aux pensées que sont les vôtres, puis les changer. Lorsque vous acquérez de nouvelles connaissances et commencez à penser différemment, vous incitez votre cerveau à activer de nouveau schémas et de nouvelles combinaisons. En effet, vous activez différents réseaux de neurones d’une manière différente. Et quand vous incitez votre cerveau à fonctionner autrement, vous changez radicalement votre état d’esprit. Lorsque vous vous décidez à pensez  » hors de la boîte », ces nouvelles pensées entraîneront de nouveaux choix, de nouveau comportements, de nouvelles émotions. Votre identité entrera alors dans une phase de transformation.

L’épigénétique enseigne que les êtres humains ne sont certainement pas condamnés par leurs gènes et qu’un changement de conscience peut produire des modifications physiques significatives, structurelles et fonctionnelles dans le corps humains. Il est possible de modifier la destinée génétique de chacun en activant les gènes désirables et en désactivant les gènes indésirables.

Aussi longtemps que vous percevrez votre vie à travers le prisme étroit du passé et que vous réagirez aux conditions extérieures avec la même architecture neuronale et la même conscience, votre destinée génétique reste très spécifique et prédéterminée. C’est seulement lorsque la cellule est activée d’une nouvelle manière, c’est-à-dire par de nouvelle informations, qu’elles peut créer des milliers de variations du même gène pour recomposer une nouvelle expression des protéines, ce qui modifie votre corps.

"Votre corps à la capacité de se restaurer lui même, aussi rapidement". Abraham

« Votre corps à la capacité de se restaurer lui même, aussi rapidement ». Abraham

Avec chaque pensée que vous nourrissez, chaque émotion que vous ressentez et chaque événement que vous expérimentez, vous agissez comme l’ingénieur de vos propres cellules. Sachez que votre corps est incapable de faire la différence entre une émotion réelle et une émotion créée par le seul pouvoir de la pensée.

En hypnose, l’effet placebo est suscité par la conscience d’une personne qui interagit d’une manière ou d’une autre avec le système nerveux autonome. L’esprit conscient fusionne avec l’esprit subconscient. Une fois que le patient accepte une pensée comme étant la réalité, il croit en cette pensée et a confiance dans le résultat final et donc il se sent automatiquement mieux. La porte séparant l’esprit conscient de l’esprit subconscient ne peut s’ouvrir que si vous acceptez la suggestion, y croyez et vous y abandonnez.

D’un autre point de vue, lorsque vous modifiez votre énergie, vous élevez la matière jusqu’à un nouvel état d’esprit et votre corps vibre à une fréquence plus rapide. Vous devenez alors plus énergie que matière. Votre corps répondra alors à un nouvel élan de vie.

Ecouter son corps pour entendre son âme.

La méditation,

Semblable à l’hypnose, la méditation est une autre manière de contourner l’esprit critique pour entrer dans le système de programmation subconscient. Son but premier est de faire en sorte que votre conscience transcende votre esprit et vous incite à prêter attention au monde intérieur des pensées et des sentiments. Car vous contenter de changer vos croyances et vos perceptions ne suffit pas. Vous devez renforcer en permanence ce changement. Si vous amorcez votre voyage intérieur et commencez à changer votre monde intérieur, des pensées et des sentiments, cela devrait avoir pour conséquence un état de bien-être amélioré. Si vous répétez ce processus au travers de la méditation, avec le temps, des changements altéreront peu à peu votre enveloppe extérieure et vous deviendrez votre propre placebo. Par le seul pouvoir de vos pensées, vous pouvez transformer votre état biologique.

Ecouter son corps pour entendre son âme.

La thérapie psycho-corporelle,

Elle appréhende la personne dans sa dimension psychologique et corporelle. Accée sur une approche globale de la personne, elle prend en considération l’état émotionnel, physique et spirituel.

Elle privilégie une attention sélective, parfois à l’aide d’un état de conscience modifié.

Elle propose toujours un travail avec le corps, par exemple à l’aide de mouvements (des membres, des yeux, du corps tout entier par), une respiration dirigée (souvent au niveau de l’abdomen)…

La re-formulation positive modifie les connections neuronales, le passage par le corps permet d’ancrer la nouvelle expérience dans la psyché.

Comme évoquée dans d’autres articles la thérapie psycho-corporelle permet de travailler sur le corps et sur l’esprit. Au travers de séances d’accompagnement thérapeutique, par le biais d’échanges conversationnels, en utilisant diverses techniques d’approches sensorielles et cognitives, elle permet une libération des poids, une relecture positive des charges émotionnelles, des souvenirs, une analyse et une compréhension plus juste des blocages. Elle libère l’esprit et dénoue le corps.

Ecouter son corps pour entendre son âme.

Tout ce que vous refoulez s’imprime dans votre esprit et dans votre corps. La douleur est là pour vous dire quelque chose, sachez l’écouter. A vous de voir si vous voulez prendre en considération le message ou l’ignorer. Le corps est là pour nous prévenir, c’est un allié de poids auquel il faut donner toute notre attention. Il est ce véhicule doté d’une technologie de pointe capable de nous prévenir que les freins vont lâcher avant même que vous puissiez penser que vous allez devoir freiner.

« Souvent, la douleur physique avertit une personne qu’il y a encore du travail à faire sur le plan émotionnel, et qu’il peut aussi s’agir d’un signe de traumatisme non résolu dans le système nerveux », Susan Babel.

Ce véhicule là, vous ne pouvez pas le donner en reprise pour un autre plus neuf.

C’est le votre. Ecoutez le.

 

Virginie Ollivier
Source: http://www.letoucherducoeur.fr/2016/02/ecouter-son-corps-pour-entendre-son-ame.html?utm_source=_ob_share&utm_medium=_ob_facebookpage&utm_campaign=_ob_share_auto